Samedi, comme chaque mois, quelques familles se sont retrouvées pour l'accueil des familles de jeunes enfants durant la messe...

Après s'être accueillis mutuellement, parents et enfants ont échangé sur 3 situations représentées par des images, 3 situations compliquées qui semblent bloquées, où on n’a pas envie d’y croire, pour lesquelles on reste « fermé » ...

unnamed 1

Nous avons échangé à partir de questions ouvertes : « qu’est-ce qu’on voit ? Qu’est ce qui se passe ? » nous avons conclu que Rose, Martin, Nathan et Léo  ne croient pas que les choses peuvent s’arranger, ils sont comme « enfermés » dans cette situation, dans l’idée que ce n’est pas possible !…  Nous sommes  alors venus poser un « porte grillagée » en calque sur chaque image our le symboliser…

       unnamed 4              2

Et nous nous sommes demandés: "Qu’est ce qui pourrait se passer ? Qu’est ce qui pourrait bien ouvrir ces portes?  Quelles solutions peut-on proposer ?"

Chaque enfant a pris un temps de partage avec son papa ou sa maman pour réfléchir à ce qui pourrait « ouvrir » les portes… et les bonnes idées ont été écrites sur des « clés » de couleurs différentes...

20150411_183458-1   unnamed 8

Puis, pour chaque situation, nous avons lu ce qui se trouvait sur les clés regroupées en « trousseau », ce qui a permis de nous dire que la patience et la confiance en la personne que l’on connait et qui nous a promis quelque chose,  c’est important ! Quand les choses s’arrangent, on se dit qu’on pouvait y croire !

Ayant fixé  les trousseaux de clés  sur le panneau, nous avons alors  pu découvrir les situations finales  en « ouvrant » chaque grille, sur lesquelles  les personnages étaient  comme « libérés » et joyeux !

         unnamed 7    

Tout cela a introduit le temps de la Parole, où nous avons écouté l’histoire d’un ami de Jésus qui était aussi comme « fermé » dans son cœur…. Et nous avons lu et regardé l'histoire de Thomas ( d'après Jn 20, 24…) du Pomme d'Api Soleil (N°102)  

Qu’est-ce ce qu’on a entendu ? Qu’est ce qui nous étonne ?....Qu’est ce qui a fait que le cœur de Thomas s’est ouvert ?

Les enfants se sont exprimés, ont pu redire ce qu'ils avaient entendu avec leurs mots… et nous avons reformulé:Jésus sait que Thomas n’y croit pas mais il ne le laisse pas tomber, il va vers lui, il se fait reconnaître…Alors Thomas y croit !

Et nous avons pris un temps de prière: Comme Thomas,  on a parfois du mal à croire, mais Jésus est là, il veut nous rencontrer ! Quand on se tourne vers lui pour prier, c’est comme si on ouvrait notre cœur pour le laisser entrer…

C'est avec ce chant gestué que nous nous sommes tournés vers le Seigneur: « C’est vrai tel que je suis Dieu m’aime… Il est venu lui-même frapper à ma porte il est entré chez moi » , et chacun a reçu une carte avec la prière pour pouvoir la redire en famille, à la maison

unnamed 5    unnamed 6            

 De retour dans l'Eglise, notre curé à redit quelques mots de ce que nous avions découvert: Nous sommes souvent comme « enfermés », mais Jésus est toujours là, sa rencontre fait « sauter » nos verrous, Jésus ne nous reproche rien , il s’approche !!!

Et grands et petits ont repris ensemble le chant gestué...!